En complément du discours officiel, il est intéressant de regarder de plus près les chiffres de la mortalité routière.

Les chiffres de 2016 sont encore provisoires mais proches de la réalité d'après la Sécurité Routière. On déplore 8 morts de plus qu'en 2015.

tableau

Mais regardons les chiffres de plus près:

On constate que malgré le discours catastrophique volontiers diffusé par certains intervenants, la tendance globale depuis 2000 (8170 morts) est toujours baissière. Certes, cela fait trois ans que les chiffres augmentent mais:

1/ Les années 2012 (-300 morts)  et 2013 (-385 morts) ont été particulièrements favorables.

2/ En 2016, comme en 2015, 2014 et 2013, nous déplorons moins de morts qu'en 2012.

3/ En 2016, l'augmentation de la mortalité est essentiellement due aux piétons (+72) et aux cyclistes (+10).

4/ La mortalité des motocyclistes est toujours en baisse, (trop) lente mais régulière (2 de moins qu'en 2016, 92 de moins qu'en 2010).

5/ La mortalité des cyclomotoristes est en baisse très nette (31 de moins qu'en 2015, 124 de moins, soit 50%, qu'en 2010).

 

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site
0.png8.png9.png4.png0.png4.png3.png
1
visiteurs en ligne.